Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 20:03

                                       endtroducing.jpg

Genre: Abstract Hip Hop

Label: Mo’ Wax

Date: 1996/11/19

Eh bien, eh bien…  je ne vois pas de meilleur CD pour commencer ma carrière de chroniqueur que celui de DJ Shadow, nommé très justement Endtroducing…  Vieux me direz-vous, très ; et vous n’auriez sans doute pas tort, mais croyez-moi, ce chef d’œuvre en vaut vraiment le coup. Sa première mise en vente a été effectué à la fin des années 1996 sur le défunt label Mo' Wax; une réédition « deluxe » a été depuis commercialisé en 2005 mais qui, de mon point de vue, n’amène rien à la version originelle juste magnifique.
Première œuvre samplée de bout en bout sans interruption, Endtroducing c’est ce savant mélange entre Abstract Hip Hop (ou Trip Hop pour les nouveaux nerds), Jazz, Soul et parfois Ambiant comme sur la track 3 en 1 « Stem/Long Stem/Transmission 2 » avec cette harpe, ce violon et ce clavier venu de nulle part. Assurément l’un des plus beaux morceaux de cet album sans oublier l’hypnotique Building Steam With a Grain Of Salt (il m’arrive encore souvent de fredonner les chœurs de ce morceau inconsciemment dans la journée). Parfois psychédélique, parfois dansant mais jamais lassant, DJ Shadow à ce don si rare de provoquer un tourbillon d’émotions chez l’auditeur ; au fur et à mesure de l’écoute on sombre dans ce rêve éveillé, cette transe qui ne se terminera pas avant la dernière note de la Transmission finale. 
Endtroducing, ne l’oublions pas, reste un album avec de fortes racines hip-hop, on remarque sans surprise que le compositeur est un formidable beat-maker et l’agencement des sample ainsi que la précision et l’efficacité du beat reste l’un des points fort du disque. La technique de DJ Shadow est mise en valeur mais pas trop en nous gratifiant de quelques scratchs/effets çà et là et c’est sans doute pour le meilleur (combien d’album ais-je dû écouter pendant que les scratchs omniprésents « bousillait » purement et simplement la mélodie ?)
Cette galette sortie il y a plus  de 15 ans fait toujours autant vibrer et elle vieillira très bien au sein de votre discothèque. DJ Shadow a réussi un pari insensé à l’époque : celui de faire un disque composé entièrement de samples. Comme quoi le recyclage a du bon !
Raphaël Lenoir

Partager cet article

Published by Electronic Diary - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Laurent S. 09/03/2012 17:26


Enorme classique cet album !

Electronic Diary 22/03/2012 18:46



Totalement d'accord ! 



Présentation

  • : Electronic Diary
  • Electronic Diary
  • : Electronique Diary http://www.facebook.com/pages/Electronic-Diary/107489856043919
  • Contact

Podcast

iTunes

 

Recherche

Twitter

Archives

Administrateurs

Chroniqueurs.

 

Kartela http://soundcloud.com/kartela-1

 

Raphaël Lenoir

 

Laurent S http://soundcloud.com/laurent_s_from_nancy

Catégories

Liens