Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 13:17

indian wells

 

 

Label: Bad Panda records

Sortie: Juillet 2012

Genre: Electronica, Dubstep

 

 

Qui se cache derrière Indian Wells ? Nul ne le sait, l'homme cache son identité derrière son pseudo emprunté à un célèbre tournoi de tennis. Bad Panda records est quand à lui un label très atypique. Basé sur la devise «one free song every monday», ce label réinvente d'une certaine manière la relation à la musique. 

 

L'album commence d'une manière très singulière. En effet l'album débute avec «Winbledon 1980» une chanson merveilleusement construite autour d'un discours de commentateur sportif et de bruit de balles de tennis s’accommodant parfaitement avec les rythmiques saccadées de la track. Night Drops est un album extrêmement homogène organisé de la manière d'une rencontre de tennis, vous passerez donc par diverses stades: l'échauffement, la rencontre puis enfin l'après match pour finir d'une manière sereine. Le ton est donné, la musique d'Indian Wells ne vous laissera pas indifférent, d'ailleurs on ne sait pas trop ou la placer par rapport à la musique électronique, certains morceaux vous rappelleront l'electronica de Four Tet, d'autres vous conduiront dans des paysages plus dubstep qui vous évoqueront l'univers de Burial. L’atmosphère est donc assez sombre, avec des nappes très aériennes qui évolueront dans l'espace tout au long des morceaux dissimulant les samples de vinyle omniprésent dans cet LP. L'ensemble se heurte à des voix RNB sautillantes à l'image de «Love Frequency» et de son univers romantique totalement assumé. Au fur et à mesure que l'album avance le rythme s'accélère, l'album s'illumine, s'harmonise, comme si l'effort avait donné à l'artiste un bonheur qu'il devait retranscrire dans sa musique. 

 

Indian Wells par son album «Night Drops» nous montre comment un album sombre peut évoluer de manière linéaire vers un album plus enjoué. Bad Panda records frappe encore un grand coup en nous offrant un album de qualité en totale gratuité. 

 

 

Kartela

 

Partager cet article

Published by Electronic Diary - dans Electronica
commenter cet article

commentaires

Buffalo 23/09/2012 00:23


Si tu pouvais faire attention aux fautes d'ortographe, merci ! Idem pour l'article sur Gerber

Electronic Diary 27/09/2012 22:28



Les fautes sont rectifiées, merci de nous l'avoir fait remarqué, car même si nous faisons de notre mieux, l'erreur reste humaine. 


Raphaël Lenoir



Présentation

  • : Electronic Diary
  • Electronic Diary
  • : Electronique Diary http://www.facebook.com/pages/Electronic-Diary/107489856043919
  • Contact

Podcast

iTunes

 

Recherche

Twitter

Archives

Administrateurs

Chroniqueurs.

 

Kartela http://soundcloud.com/kartela-1

 

Raphaël Lenoir

 

Laurent S http://soundcloud.com/laurent_s_from_nancy

Catégories

Liens