Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 11:51

Art-departement.jpg

 

 

Date de sortie : 30 janvier 2012

Label: Crosstown Rebels

Genre: Deep house

 

Label sur le point de disparaître il y a quelques années, Crosstown Rebels est actuellement une des valeurs sûres de la deep house actuelle. Mi-mainstream, mi-underground, la maison abrite, outre le boss Damian Lazarus des artistes de talent et reconnus tels Maceo Plex, Jennifer Cardini, Jamie Jones et autres Seth Troller.

 

Pour leur 89ème sortie, ce sont les Canadiens Art Department qui s'y collent avec deux tracks qui une fois de plus se démarquent par leur qualité et leur originalité certaine. « Touch You Gently » est une ballade de pop mélancolique mâtinée de soft-disco. Un son bien dans l'air du temps, oscillant à la fois entre revival et modernisme. La production est dépouillée, limitée à l'essentiel : batterie minimaliste mais très groovy, une ligne de basse robotique plaquée assez sèchement et la voix du chanteur déclamant sa prose qui ne semble pas très gaie.... Quelques lignes de synthé et une guitare viennent agrémenter le morceau au fur et à mesure des 9 minutes de sa progression, mais on ne va jamais plus loin que ce qui est nécessaire. Rafraichissant à une époque où il semblerait que nombre de producteurs se concentrent plus sur le gros son que sur l'émotion. Alors tout ceci n'est pas très dansant, mais se laisse écouter avec plaisir et volupté chez soi, assis bien au chaud dans son canapé à siroter un bon café en regardant la pluie printanière lécher ses vitres.

 

On se réveille avec la face B. L'américain Brennan Green est connu pour son label Chinatown Records et pour avoir participé à l'aventure Balihu aux côtés de Daniel Wang, un précurseur du son néo-disco qui cartonne en ce moment. Et là mes amis, avec ce remix de « Tell Me Why » nous tenons un tube, un VRAI. Rythme implacable, nappes de synthé pleines d'émotion au service d'une mélodie et d'arrangements somptueux. La petite touche, ces accords de piano plaqués sur le main qui lui donne tout son caractère et ses envies de sauter en l'air pour ne plus jamais redescendre. Sur un dancefloor au bon moment ça doit faire TRES mal. 

 

De la vraie deep-house émotionnelle et un des gros gros sons de cedébut d'année à ne pas louper.

 

Laurent S

 

Partager cet article

Published by Electronic Diary - dans House
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Electronic Diary
  • Electronic Diary
  • : Electronique Diary http://www.facebook.com/pages/Electronic-Diary/107489856043919
  • Contact

Podcast

iTunes

 

Recherche

Twitter

Archives

Administrateurs

Chroniqueurs.

 

Kartela http://soundcloud.com/kartela-1

 

Raphaël Lenoir

 

Laurent S http://soundcloud.com/laurent_s_from_nancy

Catégories

Liens